Qui sommes-nous ?

à propos de l'aib

Les Français aiment la banane ! Nous apprécions son apparence sympathique et sa bonne humeur. Nutritive, facile à manger comme à transporter, avec ce petit goût d’exotisme, elle fait partie de notre quotidien et est même admirée comme icône pop. Pourtant, nous en avons oublié l’essentiel : nous la consommons régulièrement, mais sans la connaître vraiment, sans lui prêter attention…

Afin de mettre en lumière les multiples facettes et atouts de ce fruit, les professionnels de la filière se sont rassemblés depuis 2012 au sein de l’AIB, l’Association Interprofessionnelle de la Banane. Son objectif principal est d’assurer la promotion des bananes de toutes origines et de défendre les intérêts communs des différents maillons du secteur : producteurs, importateurs, mûrisseurs, grossistes, commerçants et distributeurs.

3, avenue du Viaduc
FruiLeg
CP 60767
94594 Rungis Cedex
Tél. : +33 (0)1 45 60 72 80
Mail : contact@banane.info

Les membres de l'aib

L’AIB regroupe l’ensemble des organisations professionnelles nationales, de l’amont à l’aval de la filière :

  • L’ASSOBAN, association des producteurs de bananes françaises des Antilles.
  • La section banane de la CSIF, Chambre Syndicale des Importateurs Français de fruits et légumes frais.
  • L’UFMB, Union Française des Mûrisseurs de Bananes.
  • L’UNCGFL, Union Nationale du Commerce de Gros en Fruits et Légumes.
  • La FCD, Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution.
  • Saveurs Commerce, Fédération des commerces alimentaires spécialisés de proximité.

Ainsi, l’AIB se positionne comme le référent institutionnel de la filière banane en France, véritable porte-parole et source d’informations sur tous les aspects de ce fruit.

Une filière aux petits soins

La qualité de la banane repose sur le bon enchaînement du savoir-faire des acteurs de la filière : producteurs, importateurs, mûrisseurs, grossistes, distributeurs et primeurs. À chaque stade de la filière, les professionnels sont impliqués et mobilisés pour proposer aux consommateurs français une banane de qualité, produite dans le respect des normes sociales et environnementales, et qui exprime pleinement son potentiel et ses arômes.


Découvrez les différents métiers qui composent la filière, et leurs rôles respectifs :

LES PRODUCTEURS

Le bananier a besoin de chaleur (25 à 40 degrés) et d’un climat tropical alternant les pluies et un fort ensoleillement. Le savoir-faire du producteur vise à répondre aux attentes des clients et des marchés, notamment en matière de qualité, par des pratiques agronomiques adaptées à sa zone de production. Protection contre les intempéries, fertilisation, protection contre les ravageurs et les maladies : les pratiques agronomiques sont strictement encadrées afin de réduire l’impact environnemental de la production et de limiter l’empreinte carbone.
Au moment de la récolte, le producteur sélectionne les régimes à récolter en fonction de l’âge et de la taille des fruits. Il détermine le stade de récolte permettant d’assurer une conservation optimale des fruits tout au long de leur voyage maritime et de garantir le meilleur potentiel qualitatif pour le mûrissage. Après la récolte, les bananes sont détachées des régimes et conditionnées en « mains » selon des critères de sélection précis tels que le calibre et l’aspect visuel.

LES IMPORTATEURS

Les importateurs s’approvisionnent directement chez les producteurs et sélectionnent les fruits en fonction de cahiers des charges précis. Les bananes sont acheminées vers leurs pays de destination exclusivement par voie maritime. Elles sont légèrement refroidies pendant le voyage afin de bloquer naturellement leur maturation. La durée du transport varie entre 6 jours et 3 semaines selon le pays d’origine. À destination, les importateurs contrôlent les bananes afin de garantir leur conformité aux normes de qualité et de sécurité sanitaire européennes.

LES MURISSEURS

À leur arrivée en mûrisserie, les bananes sont encore vertes. C’est alors au mûrisseur de les rendre assez mûres et comestibles, en reproduisant le processus naturel de maturation. Pour cela, les bananes sont entreposées pendant 4 à 6 jours dans des conditions leur permettant de mûrir naturellement grâce à une température et une atmosphère contrôlées. Le mûrisseur adapte cette technique en fonction de nombreux critères tels que les conditions climatiques et topographiques en plantation, le stade de récolte, la durée de l’affinage, les délais de commercialisation ou les exigences du client. C’est au cours de ce processus de mûrissage, avec des contrôles qualité effectués régulièrement, que la banane acquiert les 246 composés organoleptiques qui sont à l’origine de ses arômes et saveurs si particuliers.

LES GROSSISTES

Les grossistes s’approvisionnent auprès des mûrisseurs. Ils ont pour mission de veiller à la préservation de la qualité des bananes, en assurant aux fruits les meilleures conditions de stockage et de conservation. Ils sélectionnent les bananes en fonction des attentes de leurs clients, s’assurent de leur qualité sanitaire et contrôlent leur maturation.

LES PRIMEURS ET CHEFS DE RAYON

Sur les étals, les bananes continuent à mûrir et le soin au produit devient alors primordial : malgré leur apparence de robustesse, les bananes sont des fruits fragiles. Primeurs en magasins ou sur marchés, chefs de rayon en grandes et moyennes surfaces, tous s’attachent à manipuler la banane avec beaucoup de précautions, et à la conserver à une température comprise entre 18°C et 20°C. Les primeurs ont également un rôle de conseil envers leurs clients, pour choisir les produits aussi bien que pour leur donner des idées d’utilisation et de recettes et répondre à leurs questions.

Retrouvez ici le parcours de la banane, du bananier jusqu’au consommateur.
Retrouvez ici les engagements de la filière banane.

#TOUSBANANAMANIACS