Paroles d’experts
DR VICTORIA TCHAIKOVSKI

Le mot du DOCTEUR VICTORIA Tchaikovski, MÉDECIN DU SPORT

Victoria Tchaikovski est médecin du sport, spécialiste de la rééducation et de la prise en charge globale du sportif. Elle exerce son métier en associant le sport à un art de vivre : la pratique sportive est le reflet d’un mode vie sain. Selon elle, chaque performance relevée est l’aboutissement d’une préparation minutieuse, qui conjugue la préparation physique, une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie de manière générale. Pratiquer la médecine sportive est pour cette spécialiste une manière de comprendre toute la machinerie humaine. A l’instar d’un geste sportif maintes fois travaillé, mais pourtant jamais tout à fait identique, les pathologies rencontrées en médecine sportive se répètent avec de subtiles variations, impliquant de tout considérer, à commencer par l’alimentation des patients.

Son engagement : accompagner les sportifs dans l’apprentissage de bons réflexes en termes d’hygiène de vie et de multiples bienfaits pour nourrir chacun de ses efforts physiques.

L’alimentation et la préparation diététique du sportif optimisent la qualité de la pratique d’une discipline.
Adopter une alimentation saine et équilibrée participe à la préservation de sa santé
, de son bien-être et de ses performances physiques.

Pour 100g de banane


* Source Table Ciqual 2020 de l’ANSES

La banane apporte des nutriments naturels impossibles à reproduire de manière synthétique

Entre une banane et un complément alimentaire, la question ne se pose pas ! Le corps assimile bien mieux un aliment naturel comme la banane, lui apportant la juste dose de glucides lents dans le sang pour tenir l’effort dans la durée. Une boisson ou une barre énergisante auront un effet booster moins de 15 minutes après avoir été ingérés mais ces aliments ne permettront pas d’apporter aux muscles les glucides dont ils ont besoin pour se régénérer dans la durée.

Consommée une à deux heures avant l’effort, une banane peu mûre nourrit le corps en sucres lents, sans pour autant alourdir, car elle est parfaitement assimilée

La banane est un fruit riche en glucides (19,7%), modérément énergétique avec 90,5 kcal pour 100 g, ce qui permet de nourrir le corps sans trop l’alourdir. Avant la pratique sportive, une banane à peine mûre est idéale car elle contient davantage d’amidon : ce glucide complexe apportera de l’énergie dans la durée. Grâce aux fibres végétales qu’elle contient (2,7%), la banane optimise également le bon fonctionnement du pôle digestif, dont le rôle est déterminant dans la forme des sportifs. Pendant les efforts de longue durée, la banane aide à lutter contre d’éventuels troubles digestifs, et participe ainsi à se prémunir de contreperformances, voire d’abandons, en raison de ce type de désagréments.

Manger une banane bien mûre, au retour d’un entrainement ou d’une compétition, est une bonne option de récupération

La façon de s’alimenter, au cours des heures qui suivent une séance de sport, conditionne la qualité de la récupération. Il est recommandé de consommer une banane dans l’heure qui suit sa séance pour reconstituer, au plus vite, ses réserves en glycogènes musculaires et hépatiques. Rapidement assimilables, les glucides simples d’une banane mûre permettent de recharger les muscles après l’effort et de redonner au corps l’équilibre dont il a besoin.

 

Bien aborder une journée sportive commence par un petit déjeuner digeste

Choisir la banane comme fruit du petit-déjeuner, en accompagnement d’un produit laitier (lait, yaourt, fromage blanc, fromage) et d’une boisson (thé, café, eau), permet de charger son corps en glucides complexes sans l’alourdir, grâce aux fibres présentes à hauteur de 2,7% dans ce fruit, parfaitement assimilé par le corps. Une banane à peine mûre contient davantage de glucides complexes (amidon), et apportera donc de l’énergie dans la durée, ce qui est idéal pour tenir sans fringale jusqu’à l’heure du déjeuner. Pour un petit-déjeuner plaisir, une banane mûre apportera un goût sucré plus prononcé mais le bénéfice énergétique sera de plus courte durée. En effet, en mûrissant, l’amidon présent dans la banane se transforme en sucres simples (glucose, fructose, saccharose), plus rapidement assimilés par l’organisme.

La banane contient l’équivalent d’un petit verre d’eau permettant de compenser la perte liée à l’effort

La banane ne désaltère pas mais elle permet de régénérer le corps en eau au cours de l’effort. Ce fruit est également capable d’apporter dans la durée les sucres lents dont les muscles ont besoin pour fournir leurs meilleures performances. La banane fournit également les apports ioniques, c’est-à-dire les microéléments (28 mg de magnésium, 0,36 mg de manganèse) nécessaires à la récupération musculaire et la régénération des globules pour endurer l’effort et, déjà, anticiper la récupération.

Mes conseils pour garder la banane

Grâce à sa diffusion lente en sucres lents, la banane est le bon réflexe avant ou après une activité physique, dite aérobie, impliquant des efforts longs mais pas à puissance maximale, comme la natation, le fitness, la marche rapide, le running ou les sports de balle.

POUR LES SPORTIFS DE LA 1ère HEURE

Pensez à partir avec :

  • 1 banane + 1 poignée de fruits à coque
  • ou 1 banane + 1 yaourt à boire
  • ou 1 banane + 1 mini-cake

POUR LES SPORTIFS DU MIDI

N’oubliez pas de clore le déjeuner par :

  • 1 banane en salade de fruits
  • ou 1 banane en bowl de fromage blanc
  • ou 1 banane en tranches de banana bread

POUR LES SPORTIFS DE 5 A 7

Glissez dans votre sac une banane nature, tout simplement !
Facile à transporter, à manger, à digérer et protégée par sa peau épaisse, aisée à retirer, la banane s’emporte partout et facilement pour se défouler avec la bonne dose d’énergie !

LE MOT DE LA FAIM !

« Une alimentation équilibrée ne peut l’être qu’au long cours. Des erreurs de nutrition commises pendant des mois ne peuvent pas se corriger par une bonne alimentation menée uniquement sur quelques jours.
Un sportif à qui on recommande une consommation de bananes le matin doit envisager ce réflexe alimentaire à long terme, pour percevoir les bienfaits de l’introduction du fruit sur sa forme physique. »

#TOUSBANANAMANIACS